Quand la sécurité routière est en pleine overdose …

Pendant les fêtes de fin d’année, on retrouve toujours des campagnes multimédia afin de faire réagir les citoyens sur les dangers de l’abus d’alcools ou d’autres substances illégales. Généralement, même si ces campagnes interpellent, elles ont du mal à susciter une réelle prise de conscience et un réel changement de comportement.

Cette année, la sécurité routière a décidé de mettre le paquet et de marquer les esprits des citoyens.

Un film TV « Électrochoc », des spots radios, une plate forme d’échanges sur Internet, une distribution d’éthylotests, un quizz sur Facebook et un retour actif de « Sam, celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas » vont donner l’alerte pour promouvoir une attitude pro-active face à une personne qui a bu et qui veut prendre la route.

Des témoignages, d’une durée d’1 minute 30 chacun, du délégué interministériel à la Sécurité routière Jean-Luc Névache, de gendarmes, d’un colonel des sapeurs-pompiers, d’un médecin alcoologue, et de victimes d’accidents de la route ont été envoyés à 1000 radios de France pour être diffusés à partir du lundi 19 décembre et jusqu’au 6 janvier 2012 par les radios régionales qui souhaitent participer à l’opération.

Grand Corps Malade lance également un message sur Skyrock pour recommander « Sam, celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas ».

Rien de tel pour passer de bonnes fetes de fin d’année tout en pensant que demain est un autre jour pas besoin de profiter au point d’en perdre la vie

Peu importe l’art la manière, On adore ..