Quand les rondes sortent de leur placard …

Ou l’art de s’assumer pleinement …

Il y a une dizaine d’année, les tailles moyennes proposées en magasin oscillaient entre le 40 et le 46, aujourd’hui elles se situent entre le 34 et le 42… Une moyenne plus que hors nome qui laisse des traces dans le quotidien de chaque femme et remet sur le tapis le sujet tabou de l’anorexie.

PLUS Model Magazine invite les femmes à réagir pour enfin se faire entendre et démocratiser la taille 40 et ses copines ! Pour ce faire, elle décide de mettre en scène, Katia Zharkova, une modèle russe, ronde et surtout décomplexée.

Une stratégie clichée et déjà vu,  qui suscite une prise de conscience à court terme. Mais cette campagne a néanmoins créé la polémique puisque Katia Zharkova est mise en opposition avec une femme, dite dans la norme du 34/42. Cette dernière est cachée. Cette mise à l ‘écart a été perçue comme une mise en avant de la fragilité de la femme.

Mais après tout, une femme qui fait du 34 se sent t-elle réellement bien dans sa peau ?

Peu importe l’art et la manière, On adore …