Quand Durex va trop loin …

Ou l’art de perdre en image lors du superbowl

Le SuperBowl est la grande opportunité par toutes les marques. Avec une audience de plus de 100 millions de téléspectateurs , des montants atteignants jusqu’à 3,5 millions de dollars pour 30 secondes de diffusion, la vigilance est de mise lorsqu’il s’agit de sélectionner les campagnes qui auront le privilège d’avoir de l’antenne. Mais lorsque le spot ne convient pas aux règles imposées, c’est la censure immédiate.

La marque Durex, l’a apprit à ses dépends.La marque de préservatif avait vu grand en proposant un spot choc et assez violent. Loin du côté sexy et décalé qu’on lui connaît dans ses autres publicités, Durex n’a semble-t-il pas reçu l’approbation des instances décisionnaires et voit donc son spot banni des antennes U.S.

C’est une belle boulette et une erreur de stratégie qui auront de lourdes conséquences sur la crédibilité de la marque. Les annonceurs ont perdu confiance en la marque. Elle va devoir redoubler d’effort pour s’imposer face à eux.

Peu importe l’art et la manière, On adore …